Delphine de Luppé

Oeuvres sur papier

Biographie et parcours

Delphine de Luppé



Le vocabulaire pictural de Delphine de Luppé tente de réduire, dans l'affrontement des contraires, l'objet au signe. Ses figures oscillent entre des surfaces griffonnées et des structures concrètes. Ce dialogue confond, partage et module les plans des peintures. Sous les syncopes des bâtons d'huile se dessinent des lignes droites et des formes géométriques, aplats colorés, découpes architecturales, jeux de perspective et de matière, cartographies urbaines et rurales, dessus, dessous, dedans.


Le travail récent pousse encore l'idée du zoom topographique. Par une perspective contrainte, l'artiste tente de contenir dans la surface exacte de la toile, l'ensemble de la scène. Elle envisage ses travaux comme des murs qui bloqueraient le regard.


Delphine de Luppé utilise également des images récupérées de livres anciens, guides de voyage, traités techniques, ouvrages privés... Brutes, elle les recouvre d'un réseau coloré qui en exalte la part saillante. Points noirs ou lignes rouges caressent l'imprimé comme l'échafaudage dévoile les reliefs du bâti qu'il protège. Reproduites sur de grandes bâches de chantier, les images deviennent un canevas où la laine brode une nouvelle histoire, y ajoutant un signe, y dupliquant une trace.

Découvrez le portrait instantané de Delphine de Luppé, ici.