Women House à la Monnaie de Paris

Women House à la Monnaie de Paris

Women House à la Monnaie de Paris

Une fois de plus nous avons le bonheur de rejoindre par le quai de Conti, La Monnaie de Paris.

L'exposition « Women House » remet la femme au centre d'une histoire de l'art et de l'architecture dont elle était absente et victime. L'exposition s'articule autour de 8 chapitres qui reflètent la complexité des points de vue possibles : féministes souvent, mais aussi poétiques, nostalgiques et parfois pleins d'un humour grinçant ! Les artistes mettent la Maison « sans dessus dessous » :  maison-corps, maison-cage, maison-blessure, maison de poupée, maison-femme, maison-pays, maison-monde, maison-mère…

« Women House », le titre, est un hommage à l'exposition éponyme organisée par Miriam Schapiro et Judy Chicago en 1972 à Los Angeles. Une exposition qui a marqué un tournant décisif dans l'histoire de l'art féministe.

Zeuxis donne enfin la parole aux femmes artistes :

Birgit Jurgensen : « Soyez créatrices, refusez notre rôle… », «  Je veux sortir d’ici ! »

Camille Home : « La demeure n'est pas un port… La demeure est là où ça fait mal, on peut perdre sa vie ici car il n'y a personne. »

Monica Bonvicini montre la vidéo d'un mur qu'une main de femme abat à coup de masse !

Lydia Schouten, c'est la vidéo d'une femme en cage qui se débat jusqu'à épuisement !

Virginia Woolf : « Car les femmes sont restées assises à l'intérieur de leurs maisons pendant des millions d'années, si bien qu'à présent les murs sont imprégnés de leur force créatrice… »

La céramiste Elsa Sahal conçoit « des autoportraits »  (en forme de grotte, comme la caverne de Platon) qui deviennent le symbole de l'utérus maternel qui abrite et qui donne la vie.

Dans les années 1960, Nikki de Saint Phalle crée la série de « Nanas Maisons » ; des Nana qui ouvrent leur corps généreux pour offrir au visiteur un refuge pour se reposer et rêver.

La dernière salle clôt le débat, si on peut dire… avec une des sublimes araignées de Louise Bourgeois qui dans sa série des « Spiders » (1995) représente la mère protectrice. Son ventre rempli d'œuf est un repaire, une architecture qui protège ; on ne peut pas s'empêcher d'ailleurs d'aller s'y réfugier. Le visiteur peut ainsi traverser la sculpture et pénétrer dans ce cocon !

On l'aura compris, Zeuxis cette semaine rend hommage à toutes les Femmes : les petites filles et les jeunes filles, les femmes et les jeunes femmes, les mères et les grands-mères. Cette semaine Zeuxis racontera  « Il était une fois des Femmes » avec Louise Bourgeois — pour votre plus grand bonheur ! Et n'oubliez pas de venir admirer notre mur de Noël, à découvrir dans la nouvelle art-room de Zeuxis.

Exposition Women House Monnaie de Paris Zeuxis

Monnaie de Paris © Romain Darmaud

Exposition Women House Monnaie de Paris Zeuxis

© Joana Vasconcelos, 2010

Exposition Women House Monnaie de Paris Zeuxis

© Birgit Jurgenssen, Hausfrauen, 1975

Women House Exposition Monnaie de Paris Zeuxis

© Nikki de Saint Phalle

Women House Exposition Zeuxis Monnaie de Paris

© Louise Bourgeois 

Women House

11 quai de Conti, 75006 Paris

Mardi au Dimanche de 11h à 19h

Nocturne le Jeudi jusqu'à 21h

Laisser un commentaire

* Nom :
* Email :(non publiée)
   Website: (Url du site http://)
* Commentaire